logo-baleo-pressing-eco

Comment anticiper ma reconversion professionnelle ?

La question du financement de sa reconversion est souvent une étape clef surtout lorsque la reconversion s’accompagne de la création d’une entreprise. Il devient alors nécessaire d’anticiper pour que le projet puisse être réalisé dans les meilleures conditions

 

La formation professionnelle

A) Le Compte personnel de formation

Depuis le 01 Janvier 2015, la Compte personnel de Formation a remplacé le DIF (droit individuel de formation). Les droits acquis au titre du DIF restent utilisables à travers ce nouveau compte, jusqu’en 2020.

Les principales différences sont :

  • plus besoin de l’autorisation de l’employeur, à condition que la formation se déroule en dehors du temps de travail.
  • formation diplômante ou certifiante qui doit obligatoirement faire partie de la liste des formations éligibles CPF, consultable sur le site http://www.moncompteformation.gouv.fr

Le Compte personnel de formation concerne en particulier les salariés du privé, les personnes sans emploi, inscrites ou non à Pôle Emploi.

Le compte personnel de formation est alimenté en heures de formation dans la limite de 150 heures (hors abondement).

 



Cas particulier des demandeurs d’emploi

Tous les demandeurs d’emploi disposent d’un compte personnel de formation depuis le 1er janvier 2015.

Lorsqu’un demandeur d’emploi bénéficie du nombre d’heures suffisant sur son CPF pour suivre une formation, son projet est validé au titre du projet personnalisé d’accès à l’emploi (PPAE).

Si le nombre d’heures est insuffisant, Pôle emploi ou une autre institution, fait appel aux financements complémentaires disponibles.

 

B) Le congé individuel de formation (CIF)

Si votre projet nécessite de suivre une formation longue (jusqu’à 1 an), le CIF (Congé individuel de Formation) est une solution idéale qui peut permettre de toucher 80 à 100 % de son salaire durant la formation.

La condition: être salarié depuis plus de deux ans et présenter son projet au FONGECIF www.la-formation-continue.fr

 

Financer son projet de création d’entreprise et de reconversion

L’établissement de votre business model vous permettra de connaître votre besoin de financement. Outre les banques qui pourront participer au financement de votre projet, voici quelques pistes complémentaires :

  • des aides existent dans toutes les collectivités locales (aides financières à l'implantation et à l'embauche, aide matérielle, accompagnement par des professionnels, mentorat),
  • de nombreux organismes (pépinières d'entreprises, incubateurs, espace de co working, …) peuvent vous apporter un accompagnement personnalisé. Il faut savoir les chercher individuellement pour ensuite frapper à la bonne porte,
  • le crowdfunding ou financement participatif peut être une excellente solution et vous permet en outre de tester votre marché et la pertinence de votre offre commerciale

Si vous êtes concernés par un PSE (Plan de Sauvegarde de l’Emploi) il est très probable que vous bénéficiez d’un accompagnement spécifique auprès d’un cabinet spécialisé dans l’accompagnement et la reconversion des salariés. Le plus souvent, cette aide consiste en un accompagnement personnalisé mais aussi en une dotation financière qui concerne tous les projets de création d’entreprise.