logo-baleo-pressing-eco

Créer sa boîte : les clés de la réussite

La création d’entreprise ne s’est jamais aussi bien portée. Besoin d’indépendance, besoin de réaliser un projet personnel, monter sa propre entreprise est un rêve qui se réalise pour les milliers de personnes qui franchissent le pas chaque année.

Entreprendre est souvent l’occasion de se reconvertir et de changer de métier ; c’est une aventure qu’il faut bien préparer.

Voici quelques conseils pour que votre projet se déroule pour le mieux.

 

1. Votre projet doit être précis

Etre capable d’expliquer son idée de manière simple et argumentée en moins de 5 minutes est un exercice difficile qui impose que vous soyez très au clair sur votre projet.

Vous devez être capable dans ce laps de temps très court :

  • d’expliquer pourquoi vous avez choisi ce projet d’entreprise
  • de parler du marché, de son potentiel, de son évolution
  • d’expliquer sur quels savoirs faire vous allez vous appuyer
  • de démontrer la viabilité financière de votre entreprise

 

2. Votre projet doit être viable financièrement

C’est une évidence mais cela demande de la méthode.

L’enjeu pour vous est de rédiger un business model intégrant tous les éléments financiers de votre projet sans chercher à connaître le résultat théorique. Cela évite de minorer les charges et de majorer les recettes.

 

Prenons un exemple concret :

Vous voulez lancer un commerce de proximité. Dans ce cas, le choix de l’implantation est un élément majeur. Si le business model n’est pas équilibré, pour réduire les coûts, le chef d’entreprise va réduire l’investissement sur le fond de commerce sans modifier ses hypothèses commerciales; or pour tout commerce, le chiffre d’affaires sera proportionnel au nombre de clients et donc au nombre de piétons passant devant le commerce chaque jour. Vous mesurez ici l’intérêt de poser les hypothèses qui vous semblent réalistes avant de chercher à connaître le résultat.

 

Prenez le temps de procéder à de vraies analyses, de valider vos hypothèses auprès d’experts, de syndicats professionnels, voire de confrères.

En effet le business plan ne doit pas être pensé pour la banque mais pour vous car si vos réalisations tardent c’est à minima votre rémunération qui sera en jeu.

Ensuite, à partir de votre base de travail vous pourrez alors réaliser plusieurs modèles financiers pour mesurer votre capacité à résister à d’éventuels imprévus.

 

3. Vous devez identifier les inconnues de votre projet de création d’entreprise

Le business plan fixe les grandes lignes de votre projet. Il vous donne la vision à moyen terme de ce qui semble possible.

A l’occasion de sa rédaction, il est probable d’identifier des inconnues (fréquentation de votre boutique, niveau du panier moyen d’achat, trafic sur votre site web, ….). Il est essentiel de garder une trace de chacun de ces paramètres. Une fois votre entreprise lancée, la comparaison entre vos résultats et ses hypothèses sera particulièrement importante pour anticiper les tendances.

 

4. Formez vous

La vie d’entrepreneur implique de connaître de nombreux sujets dans le détail. Comptabilité, marketing, négociation vente… ces domaines sont des domaines d’expertise.

Il est probable que vous souhaitiez vous faire accompagner et c’est pourquoi la formation est aussi essentielle. Il n’y a en effet rien de pire, surtout en phase de création d’entreprise, que de déléguer une activité que l’on ne comprend pas.

 

5. Parlez de votre projet

C’est une grande erreur de nombreux créateurs d’entreprises qui ne veulent pas parler de leur projet de peur de se faire doubler par la concurrence. Dans un monde agile comme celui dans lequel nous sommes, aucune bonne idée n’est portée par une seule personne.

Parlez de votre projet permet d’aller plus vite dans la compréhension de votre marché, de mieux identifier vos concurrents et de valider vos arguments. Cela vous donne de la confiance et plus de rapidité dans l’exécution.


 


6. Soyez ambitieux

Il ne s’agit pas de rêver à devenir le nouveau Google mais bien de penser que votre entreprise peut performer et se développer rapidement.

Pensez votre projet comme le ferait :

  • un industriel : en particulier en envisageant tout ce qui pourrait être automatisé,
  • une grande entreprise : en particulier en envisageant rapidement de vendre à l’international. C’est aujourd’hui très simple et peu coûteux avec internet,
  • un opérationnel : Agissez, car cela vous permettra de savoir si vos hypothèses sont les bonnes et si votre projet de création d’entreprise va performer. Soyez concret, pragmatique ; les hypothèses de votre business model seront forcement erronées mais elles vous donnent un cadre dans lequel agir sans se poser de question. Ça marche ? Accélérer. Ça patine ? Reprenez vos inconnues c’est probablement l’une d’elle qui est la cause de vos difficultés.